Palais Lumière, Evian
Évian : Joseph Vitta

Passion de collection

Article mis en ligne le 17 février 2014
dernière modification le 3 juin 2014

par Viviane Vuilleumier

Le Palais Lumière rend hommage à un collectionneur discret, mais averti, qui a marqué son époque, à savoir la fin du 19ème et le début de 20ème s.

Joseph Vitta (1860-1942) est une personnalité d’exception qui a marqué son époque en mettant sa fortune et son énergie au service de l’art. Il est un collectionneur important à la charnière du XIXe et du XXe siècle, quoique son nom soit bien oublié de nos jours, y compris des spécialistes de l’histoire des collections.

Collectionneur, commanditaire, donateur et mécène de Rodin, son existence est liée à la volonté de rassembler une collection prestigieuse, de contribuer à l’épanouissement des arts décoratifs et d’œuvrer autant à sa postérité qu’à celle de ses artistes préférés : Chéret, Delacroix, Bracquemond, Charpentier, Besnard et Rodin. Il avait ainsi réuni en deux décennies plus d’un millier d’objets particulièrement variés.

La découverte de ce personnage méconnu et l’idée d’étudier sa collection puis d’en présenter des éléments au Palais Lumière, a pris forme durant l’été 2009. Ce projet a été renforcé par le fait que la villa La Sapinière, construite à Évian pour la famille Vitta par l’architecte Jean-Camille Formigé à la fin du XIXe siècle, a bénéficié de l’apport de nombreux artistes dans la décoration intérieure et extérieure : Félix Bracquemond, Jules Chéret, Alexandre Charpentier, Albert Besnard, Auguste Rodin et Alexandre Falguière.

Ainsi, l’exposition Joseph Vitta présentera des objets aussi divers que des bustes antiques, des tableaux italiens du XVIIIe siècle, plusieurs dessins de Delacroix et de Ingres, un bronze, une pierre, des vases et des dessins de Rodin, des pastels et gouaches de Chéret, des œuvres de Bracquemond et de Besnard enfin des peintures japonaises de Hokusaï, des peintures chinoises et un extraordinaire rouleau en soie de 16 m de long du peintre Xu Yang représentant une visite d’inspection en Chine du Sud vers 1750 de l’empereur Quien-Long.

A voir du 15 février au 1er juin 2014