Théâtre de L’Atelier, Paris
Paris : « L’aide-mémoire »

Comédie ou fable ?

Article mis en ligne le 11 mai 2014
dernière modification le 25 avril 2014

par Viviane Vuilleumier

Le Théâtre de l’Atelier remet à l’affiche L’aide-mémoire, jusqu’en été, une pièce qui a déjà connu un succès certain lors des précédentes réalisations.

« L’aide-mémoire » de Jean-Claude Carrière, qui a été créé au théâtre de L’Atelier en 1968, avec Delphine Seyrig et Henri Garcin dans les rôles principaux, est repris dans ce même théâtre dans la mise en scène de Ladislas Chollat.

Sandrine Bonnaire et Pascal Greggory dans « L’aide-mémoire »
© Nathalie Hervieux

Après Caroline Cellier et André Dussolier au théâtre Saint-Georges en 1980, puis Fanny Ardant et Bernard Giraudeau à la Comédie des Champs-Élysées en 1992, suivis de Jane Birkin et Pierre Arditi sur la même scène en 1993, c’est au tour de Sandrine Bonnaire et de Pascal Greggory d’incarner, elle la liberté, et lui l’ordre.

Il note tout de peur d’oublier. Elle ne sait pas de quoi sera fait demain.
Tout les oppose et personne ne pouvait imaginer qu’ils pourraient s’aimer.
Cela pourrait être une comédie romantique. C’est une fable magique qui parle du mystère de la rencontre entre deux êtres.

A voir jusqu’au 5 juillet 2014
Location : 01.46.06.49.24