Sur les scènes de France voisine
Ailleurs - l’affiche de décembre

Agenda

Article mis en ligne le 3 décembre 2016

par Viviane Vuilleumier

Si vous ne trouvez pas votre bonheur à Genève, Lausanne ou dans le reste de la Suisse romande, vous pouvez toujours vous diriger vers les scènes de France voisine, qui vous offrent également une programmation intéressante.

Annecy

Bonlieu Scène nationale affiche une programmation généreuse pour ce dernier mois de 2016. Qu’on en juge !
Suivront, les 3 et 4 décembre, plusieurs spectacles sur le thème “Au tour des enfants”, à savoir Et Juliette, une création chorégraphique de Marion Levy ; La possible impossible maison, mis en scène par Tim Etchells, une création de Forced Entertainment ; Tor, par la Compagnie Presque Siamoises ; Circus Incognitus dans la mise en scène de Jamie Atkins ; ainsi que Roue libre, de La Compagnie 3 X Rien ; sans oublier Le bal des Crapiots de la Fanfare Couche-tard.

« Le temps et la chambre »
© Michel Corbou

Le 3 décembre, Vivement 2471 sera proposé par la Compagnie Théart & Co. Quant à la soirée musique du 4 décembre, elle permettra d’entendre Julie et Camille Berthollet ainsi que Guillaume Vincent dans un programme Rachmaninov, Fauré, Sarasate, Piazzolla. Théâtre ensuite les 7, 8, 9 décembre avec Le temps et la chambre, d’après Botho Strauss, dans la mise en scène d’Alain Françon. De la danse suivra les 8 et 9 décembre avec la Création 2016 de Cécilia Bengolea et François Chaignaud. De la danse encore les 13 et 14 décembre avec My Rock, une chorégraphie de Jean-Claude Gallotta. Les 16 et 17 décembre, place à Germinal, d’Halory Goerger et Antoine Defoort. La soirée Beethoven or not Beethoven sera servie le 16 décembre par l’Orchestre des Pays de Savoie placé sous la direction de Nicolas Chalvin, avec le pianiste Philippe Cassard ; au menu Beethoven bien sûr, mais aussi Roesler, Niigaki, Witt. Enfin, le 17 décembre, Ô Brigitte sera présenté par Brigitte Fontaine et Les Musiques à Ouir. Location : +33/450.33.44.11 / billetterie@bonlieu-annecy.com

Annemasse

Moins de spectacles au Relais Château-Rouge, mais programme intéressant toute de même. Rayon musique, beaucoup de concerts affichent complets, mais il est encore possible d’aller écouter Hollie Cook + City Kay le 9 décembre. Le 10 décembre, place à Opus 14, une chorégraphie de Kader Attou.

« Opus 14 »
© M. Cavalca

Théâtre les 13 et 14 décembre avec Arlequin poli par l’amour de Marivaux dans la mise en scène de Thomas Jolly. Le 14 décembre à l’Auditorium, concert du Grand Ensemble de Cuivres et Percussions de la Haute École de Musique de Genève, avec un programme orienté vers le XXe siècle, soit des œuvres de Walton, Woud, Jolivet et Chostakovitch. Enfin, le 17 décembre, soirée Stéréo-Club, techno artisanale en 3D par le Magnetic Ensemble. Location : +33/450.43.24.24 / www.chateau-rouge.net

Ferney-Voltaire

Au Théâtre du Châtelard, on accueille pour deux représentations, les 10 et 11 décembre, une création de la compagnie... dans la mise en scène de Simone Audemars. Il s’agit de Lampedusa Snow de Lina Prosa. Précisons ce qui suit :

« Lampedusa Snow »
© L’Askéné

La Comédie de Genève, Le Châtelard à Ferney-Voltaire et la Maisons des Arts du Léman à Thonon-les-Bains unissent leurs forces et leurs convictions autour d’un projet commun d’une actualité brûlante : trois textes de l’écrivaine italienne Lina Prosa sur les réfugiés clandestins, qui, chaque jour, tentent de fuir la guerre et la misère en passant à l’Occident. C’est le deuxième volet, Lampedusa Snow, qui est créé ici. Le texte s’inspire d’un fait divers : il y a près de six ans, cent migrants africains débarqués à Lampedusa ont été déplacés dans les Alpes à 1800 mètres d’altitude et laissés là, dans l’attente des formalités d’identification. Ainsi à la frontière entre l’Italie et la Suisse, au fond d’une vallée sans espérance, Mohamed (interprété par Aymeric Trionfo) attend, avec ses compagnons d’infortune, un sort meilleur. Mais rien ne vient...

Thonon-Évian

A la Maison des Arts du Léman, et plus précisément à l’Espace Maurice Novarina à 20h30, sauf mention contraire, Fellag viendra présenter son spectacle Bled Runner le 6 décembre. Escales également en divers lieux, du 7 au 9 décembre, de Écris-moi un mouton par la Cie Arnica, m.e.s. Emilie Flacher. A voir le 7 décembre à 20h à Perrignier, Salle polyvalente / le 8 décembre à 20h à Loisin, Salle des fêtes / le 9 décembre à 20h à Thonon, Espace Tully.
Théâtre le 8 décembre à l’espace Novarina, où la compagnie Ariadne présente Holloway Jones d’Evan Placey. Le 10 décembre à la Grange au Lac d’Évian, soirée musique avec Elias, oratorio de Félix Mendelssohn, par l’Ensemble Pygmalion dirigé par Raphaël Pichon, avec Stéphane Degout, basse, Julia Kleiter, soprano, Maïlys de Villoutreys, soprano, Marianne Crebassa, mezzo-soprano, Robin Trischler, ténor.

« Faire danser les alligators sur la flûte de Pan »
© Ifou pour Pôle Média

Du théâtre à nouveau le 13 décembre avec Faire danser les alligators sur la flûte de Pan, un titre alambiqué emprunté à Louis-Ferdinand Céline, dont la correspondance est ici, et pour la première fois, mise en lumière, par la Cie van Morane. 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne est un spectacle événement proposé par la Cie Sydney, les 17 et 18 décembre, pour les 50 ans de la Maison des Arts.
Enfin, du 16 au 18 décembre, les amateurs pourront déguster du Jazz à la Grange. Un festival autour d’un jazz à la croisée de toutes les influences, qu’elles soient funk, soul, manouches, world ou même classique, servi en partie à la Grange au Lac, en partie au Théâtre du Casino. Avec Magic Malik Orchestra, Mario Canonge, Rosenberg/Romane le 16 / « Trans-mission » Quartet feat. Serge Lazarevitch & Electro Deluxe le 17 à 16 + Eric Legnini Trio feat. Hugh Coltman & Stefano di Battista & Erik Truffaz Qartet à 20h / Porgy & Bess revisited & Vivaldi 2.0-Jazzcursions & Babel Melody le 18 à 20h. Location : 04.50.71.39.47 ou en ligne : www.mal-thonon.org