Mudec - Musée de la Culture, Milan
Milan : Kandinsky

Le cavalier errant

Article mis en ligne le 28 avril 2017
dernière modification le 10 juillet 2017

Le Mudec rend hommage à Vasily Kandinsky avec une exposition inédite fondée sur le rapport entre art et sciences et sur la métaphore du voyage comme aventure cognitive.

Parmi les œuvres exposées, 49 illustrent la période de génie de l’artiste russe, ainsi que son virage vers l’abstraction ; 85 autres œuvres sont des icônes, des exemples d’art décoratif... Ces œuvres, dont certaines n’ont jamais été exposées en Italie, proviennent principalement de musées russes, géorgiens ou arméniens, comme l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, le Georgian National Museum, ou la Galerie Nationale d’Arménie de Erevan.

L’exposition met en évidence la période durant laquelle se forme l’imaginaire visuel de l’artiste, profondément enraciné dans la tradition russe, ainsi que le parcours qui le conduit à l’abstraction, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’en 1921, quand il s’établit en Allemagne, quittant définitivement la Russie.

Cette manifestation a lieu l’année du centenaire de la Révolution russe, et en marge du cent-cinquantième anniversaire de la naissance de l’artiste ; elle montre tous les aspects expérimentés par le fondateur de l’abstraction, qui révolutionna une bonne partie de la recherche expressive future dans le monde, et souligne que Kandinsky a toujours montré un vif intérêt pour une approche scientifique de la réalité et pour les explorations.

Jusqu’au 9 juillet 2017