Ca’ Foscari Esposizioni, Venise
Venise : Valery Koshlyakov

“We Have Never Stopped Building Utopia“

Article mis en ligne le 27 mai 2017

Retour sur la Lagune pour l’artiste russe Valery Koshlyakov (né en 1962 près de Rostov), qui faisait partie des protagonistes de la Biennale de Venise de 2003.

Valery Koshlyakov, « Projet Utopia - Elisions », 2015-2016
détail de l’installation. Détrempe et collage sur toile, 410 x 500 cm

Les œuvres de cet artiste, qui vit entre Paris et Moscou et est considéré en Russie comme un des plus importants artistes de sa génération, sont présentes dans moultes prestigieuses collections (il Macro en Italie, le Centre Pompidou en France, ainsi qu’à la galerie Tretiakov de Moscou).

Diplômé du Gregov Art College de Rostov-sur-le-Don, il est un des membres fondateurs du groupe « Art or Death » qui, dans les années 1980, rassemble artistes, musiciens et poètes russes autour d’un nouveau style d’expression, à l’esprit révolutionnaire.
Puis Valery Koshlyakov quitte Moscou pour travailler entre Berlin et Paris. Il présente des œuvres majestueuses inspirées par un idéal de civilisation. Son œuvre picturale porte notamment l’empreinte de la civilisation gréco-romaine. Il compose ses tableaux avec l’habilité d’un architecte. Le monumental explose avec la nostalgie du passé.
Cette citation historique éclate et devient contemporaine par une déstructuration habile et méthodique. Il injecte et superpose à l’intérieur du motif des images, fragments contemporains de pensées réinventées, et il détourne le sujet en dédoublant les structures et les propositions. Il cherche à retracer des moments de mémoire. Ces fenêtres ouvertes sur un monde en mutation apparaissent comme autant d’illusions de la mémoire vécue ou de l’inconscient.

Jusqu’au 29 juillet 2017