En pays neuchâtelois
Neuchâtel : Semaine internationale de la marionnette
Article mis en ligne le novembre 2007
dernière modification le 1er novembre 2007

par Laurent CENNAMO

Du 2 au 11 novembre, se tient en pays neuchâtelois la 12e Semaine Internationale de la Marionnette organisée par le théâtre de la Poudrière. Au programme cette année, en plus d’artistes suisses ou de renommée internationale (Neville Tranter, Ilka Schönbein, Oskaras Korsunovas, Familie Flöz…), une fenêtre ouverte sur l’Allemagne et une carte blanche à la Schaubude de Berlin.

Depuis sa fondation en 1970, le Théâtre de la Poudrière à Neuchâtel crée des spectacles destinés aux adultes et au jeune public avec le souci de faire connaître la marionnette comme un art à part entière, au même titre que le théâtre et la danse. Depuis 1985, la Poudrière organise les Semaines Internationales de La Marionnette en Pays Neuchâtelois, un festival biennal devenu au fil des ans une référence tant en Suisse qu’en Europe.

Effroi à la Poudrière
Du 19 octobre 2007 au 10 février 2008 (au total 13 représentations), le Théâtre de la Poudrière présente sa dernière création destinée à un public adulte, La populace villageoise tremble d’effroi, mis en scène par Yves Beaudin. Le lundi 5 novembre, le spectacle sera joué dans le cadre de la Semaine Internationale de la Marionnette. Après Malinche Circus, un rêve mexicain, Ménagerie Fine ou encore Exils, le Théâtre de la Poudrière poursuit avec ce nouveau spectacle son chemin singulier à la rencontre d’un langage et de l’Histoire. « La spécificité de l’art marionnettique, liant images, personnages à imaginer et à construire, verbe et musique, implique, pour chaque production, l’invention d’une nouvelle langue scénique » se plaît à rappeler la direction du théâtre. La populace villageoise tremble d’effroi est un spectacle « presque sans paroles » avec des acteurs, des objets (briques, matériel de chantier, pantoufles), de la musique, un univers singulier né du désir d’aller vers un nouveau langage. Un spectacle entre humour et tensions fortes, une réflexion sur l’envahissement de nos sociétés ultra informées par la peur. Le metteur en scène Yves Beaudin est aussi le co-fondateur du Théâtre de la Poudrière. En 2003, il a reçu le Prix ASTEJ de l’Association Suisse du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse.

« Infinita » par la compagnie « Familie Flöz » - Allemagne

Semaine de la marionnette
Du 2 au 11 novembre, 24 compagnies venues des quatre coins de l’Europe, de Lituanie et de Russie, présenteront à cette occasion 29 spectacles pour un public d’adultes et d’enfants. Sur dix jours, 52 représentations sont prévues dans les différentes salles du canton de Neuchâtel.
Plusieurs points forts cette année, à commencer par une fenêtre ouverte sur l’Allemagne qui connaît depuis une dizaine d’années une véritable « renaissance » de la marionnette. Le 3 novembre à La Chaux-de-Fonds, un événement avec la venue de Ilka Schönbein pour Chair de ma chair, sa dernière création. Ilka Schönbein fait partie des artistes qui ont transformé la relation du public à la marionnette, en osant aborder des thématiques sérieuses, explorer des zones très obscures de la conscience humaine. Chair de ma chair évoque la mémoire d’une enfant du cirque, le nomadisme, le déracinement. Le 4 novembre au Locle, l’Ensemble Materialtheater de Stuttgart présente Georges dans le garage, un spectacle familial qui parle de la fragilité des êtres avec une rare délicatesse (poupées en feutre). Le même ensemble, accompagné par des invités internationaux, se produira une seconde fois le 7 avec le spectacle intitulé La passion des moutons (à la Poudrière). Après Theatro Delusion qui avait créé l’événement en 2005, la Familie Flöz est de retour avec Infinita (le 9 novembre au Théâtre du Passage). Sur scène, les acteurs portent tous des masques qui sont désormais la marque de fabrique de Familie Flöz.

« Houdini’s suitcase » par la compagnie « Pickled Image » - Grande-Bretagne

Autre événement en 2007, une carte blanche à la Schaubude, Berlin (à ne pas confondre avec la Schaubühne !). Dirigée par Silvia Brendenal, la Schaubude est le théâtre public de marionnette le plus influent au niveau national et international. Quatre spectacles au programme : les 3 et 4 novembre (Saint-Aubin et La Chaux-de-Fonds), Jumping Mouse du Theater Ozelot. Le 6 à La Chaux-de-Fonds, Salto.Lamento du Figuren Theater Tübingen, un spectacle inspiré par les danses macabres médiévales et interprété par l’un des très grands marionnettistes allemands actuels, Frank Soehnle. Les 7 et 8 novembre, le Figurenthater Wilde une Vogel présente Spleen, un kaléidoscope d’images inspiré par Le Spleen de Paris de Baudelaire. Ces échanges berlinois se termineront avec la venue à Neuchâtel de Uta Gebert dans EIN(s)EIN (les 10 et 11 novembre).
Mais c’est l’Europe marionnettique tout entière qui se donne rendez-vous en pays neuchâtelois : cette année, des compagnies lituanienne, russe, tchèque, espagnole, belge, française… Parmi elles, quelques dates à ne pas manquer. Les 2 et 3 novembre à Neuchâtel, Vampyr des Stuffed Puppet Theater : des marionnettes géantes animées par le génial manipulateur-acteur Neville Tranter (à noter que ce spectacle passera également par le Théâtre des Marionnettes de Genève en mai 2008). Le 4 novembre à La Chaux-de-Fonds, découvrez Make up Opera du Lituanien Oskaras Korsunovas, un des prodiges du haut théâtre européen. L’approche artistique du Turak Théâtre repose sur un jeu avec l’objet usé : Depuis hier : 4 habitants, créé au Festival d’Avignon 2006 et qui en devint vite le « chouchou », sera visible à Neuchâtel les 6 et 7 novembre.

« La cour des petits » par les « Marionnettes de Genève » - Suisse

Enfin la marionnette suisse à l’honneur lors de ce festival ! Les 2 et 3 novembre à Neuchâtel, Le Théâtre des Marionnettes de Genève et Guy Jutard proposent La Cour des petits (marionnettes « à gaine »). Le 10 novembre à La Chaux-de-Fonds, l’Eclat Theater de Bâle présente C’est quand le temps ?, un spectacle créé en collaboration avec sept enfants, qui travaille à partir d’objets trouvés dans la nature (pierres, bâtons).

Laurent Cennamo

Représentations au Théâtre de la Poudrière,
quai Philippe-Godet 22, CH-2000 Neuchâtel
Réservations : +41 (0) 32 724 65 19
www.theatre-poudriere.ch
www.festival-marionnettes.ch