Nuithonie, Villars-sur-Glâne
Nuithonie : « Je suis la femme de ma vie »

Nouveauté

Article mis en ligne le 25 avril 2018

Seule sur la scène de Nuithonie, Marjolaine Minot passe la question de l’identité au crible, en évoluant sur une structure de bois en rotation. Un langage scénique irrésistiblement indescriptible.

Marjolaine Minot

Marjolaine Minot est belle, jeune, débordante de vitalité et de joie de vivre. Elle s’est fait remarqué avec J’aime pas l’bonheur, un texte qu’elle a écrit et qu’elle interprète, un seule en scène joué de nombreuses fois depuis 2013 en français et en allemand ; elle réalise ainsi une véritable performance d’actrice avec un rôle de composition : celui de Claudine, vieille femme acariâtre et misanthrope, qui vit volontairement en recluse au bout d’une impasse dans une vieille et petite maison de banlieue.

Signalons qu’après une formation d’art clownesque et d’art dramatique à Paris, Marjolaine Minot revient en Suisse et rejoint la Haute école du théâtre de mouvement – Scuola Teatro Dimitri. Son goût se prononce pour la « tragédie comique » et la mène en 2014 à l’écriture de La 4e Personne du Singulier, une chorégraphie gestuelle grinçante mise en scène par Philippe Minella.

Marjolaine Minot a pu développer son propre langage et avance à la frontière des genres. Elle est déjà l’auteure et l’interprète de plusieurs pièces.

La collaboration avec Philippe Minella se poursuit maintenant avec la création de Je suis la femme de ma vie. Une auto-fiction théâtrale et musicale, empreinte d’humour, que les spectateurs de Nuithonie pourront découvrir en mai.

Du 3 au 6 mai 2018

Renseignements & réservations : 022 342 28 74
resa@lesamismusiquetheatre.ch :