Salle del Castillo, Vevey
Vevey : « The Age of Anxiety »

Création

Article mis en ligne le 8 octobre 2018
dernière modification le 7 octobre 2018

A la Salle del Castillo aura lieu la première mondiale de The Age of Anxiety, un spectacle théâtral et musical de la compagnie AlterEgo de Victoria Harmandjiera, d’après le poème du même titre de W. H. Auden.

Il sera donné en création, dans une mise en scène de Gian Manuel Rau, avec la musique de la Symphonie no 2 de Leonard Bernstein.

Quatre protagonistes - une danseuse (Isabelle Vesseron) deux pianistes (Victoria Harmandjieva et Benedek Horvath) et un comédien (Gian Manuel Rau) - , deux pianos, des images projetées et des échos de voix bercent et bousculent le spectateur. La création “The Age of Anxiety” de Victoria Harmandjieva et Gian Manuel Rau révèle l’immense potentiel de l’âme humaine et la richesse de son univers face à l’absurdité et aux dérives de notre société.

« The Age of Anxiety »
© Léandre Séraïdaris

Au début du poème Auden met en lumière quatre protagonistes – une femme et trois hommes - des buveurs solitaires dans un bar de New York en temps de guerre : Malin, aviateur canadien ; Quant, greffier ennuyé par le monde ; Emble, jeune recrue navale et Rosetta, prospeère acheteuse pour les grands magasins. Durant les six importants chapitres de l’œuvre, ils méditent et ils se lamentent sur leurs vies, leurs espoirs, leurs pertes, sur la mort, sur la condition humaine. Chacun d’eux agit à sa façon – Rosetta par ses sentiments, Malin par son mental, Emble par ses émotions, Quant par son intuition. Ce qui induit un goût d’étrangeté et d’angoisse dans cette situation, c’est l’absence de réponse. Nul ne répond – ou nul n’est capable de répondre - à ce que l’autre dit. Comme si leurs confessions n’obtiennent pas d’écoute, comme si leurs douleurs ne reçoivent pas de compassion, comme si leurs interrogations ne sont pas légitimes et par défaut elles se muent tragiquement en abstractions, en masques, en boucliers. Ainsi, les quatre personnages se figent d’angoisse derrière ces remparts pour supporter le néant...

Jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 novembre 2018 à 20h

Billetterie du spectacle au Théâtre -Le Reflet www.lereflet.ch 021 925 94 94