Théâtre Am Stram Gram, Genève
Genève, Am Stram Gram en novembre

Aperçu de la programmation d’Am Stram Gram le théâtre en novembre.

Article mis en ligne le novembre 2007
dernière modification le 4 novembre 2007

par Firouz Elisabeth PILLET

La programmation du mois de novembre au Théâtre Am Stram Gram s’ouvre sur une création, livrée aux bons soins d’un complice de longue date du Théâtre Am Stram Gram, Fabrice Melquiot, qui revisite le conte de Lewis Carroll, en proposant une lecture insolite et moderne dans son
spectacle, Alice et autres merveilles.

Parce qu’Alice est une grande figure de nos mythologies modernes, parce qu’elle incarne avec autant d’intelligence que de poésie mélancolique le passage de l’enfance à l’adolescence, avec ses péripéties, ses découvertes, ses émotions, et parce que le Pays des merveilles est le territoire privilégié de l’invention, Fabrice Melquiot fait défiler une trentaine de personnages pour 11 acteurs dans une farandole loufoque chantée, dansée, sortie tout droit de l’esprit seventies, le tout dans une mise en scène signée Christiane Suter et Dominique Catton. Comme il s’agit d’une création, par définition, il n’est pas possible d’en dire plus actuellement.

Un premier accueil, de la Compagnie L’Artifice, de Dijon, proposera L’Ogrelet, de Suzanne Lebeau. L’Ogrelet vit seul avec sa mère, en retrait dans une forêt très dense. Aujourd’hui est un grand jour. L’enfant, le petit Ogrelet, se sépare de sa mère pour son premier jour d’école. Quand on est le fils d’un ogre, vit-on comme les autres enfants ? Pour faire l’apprentissage des nouvelles réalités et échapper à son destin, il devra faire ses preuves et se tailler une place bien à lui dans le monde, à travers l’accomplissement de trois épreuves. Un récit initiatique qui implique chaque enfant passionnément et le tient en haleine.
Des joues fraîches comme les coquelicots, d’Eve Ledig, sera l’occasion de découvrir le Fil rouge théâtre, de Strasbourg. Elles sont sept. Sept femmes. Elles ont rendez-vous avec une histoire. Toujours la même. Comme si elles n’en avaient jamais fini. Une histoire infinie. Chacune la porte en elle, cette histoire. Une histoire captivante, un texte magnifique mis en scène et interprété par une compagnie dont le travail est dédié à l’enfance et qui a reçu le premier Molière du spectacle jeune public.

Devenue tradition depuis quelques années, le Choco–Théâtre aura lieu à deux reprises lors de cette saison. Se faire la malle !, en novembre, proposera une évasion en chansons, légères et impertinentes, autour d’une malle mystérieuse. Une petite estrade placée, de manière accueillante au centre du foyer, incite enfants et parents à s’assembler tout autour de ce promontoire où deux comédiennes, Kathia Marquis et Christiane Sordet, accompagné à la guitare par Pierre-André Bauer, invitent le jeune public à une évasion faite de poèmes, de contes, de chansons en intermèdes. Le temps d’une tartine (en matinale) ou d’un goûter (l’après-midi), les jeunes enfants pourront se familiariser avec le théâtre, et les petits frères et sœurs sont les bienvenus.

Firouz-Elisabeth Pillet

www.amstramgram.ch
(022) 735 79 24