Musée de Grenoble
Grenoble : « Souvenirs de voyage »

La collection Antoine de Galbert

Article mis en ligne le 28 avril 2019
dernière modification le 28 juillet 2019

La Maison Rouge, ouverte en 2004 par Antoine de Galbert, a fermé ses portes à la fin de 2018 ; toutefois, le Musée de Grenoble se propose d’exposer dès fin avril la collection personnelle de son fondateur.

Antoine de Galbert est né dans la ville qui a vu naître sa passion pour l’art lorsqu’il est devenu propriétaire d’une galerie, une activité qu’il abandonna rapidement pour se consacrer à la formation de sa collection.
Réunies au cours des 30 dernières années de sa vie, les œuvres de cet ensemble constituent aujourd’hui l’une des collections françaises les plus inhabituelles. C’est un autoportrait implicite de son auteur, pour qui l’arène de l’art est avant tout une liberté.

Comme un voyage intérieur, les 20 salles consacrées à ces “Souvenirs de voyage“ retracent les affinités du collectionneur. Cette exposition, par l’ampleur de son parcours, révèlera qu’une collection, plus qu’une activité ou un ensemble d’artistes choisis, est avant tout le reflet d’une personnalité, un regard sur le monde, une philosophie, une sensibilité mais aussi une quête existentielle.

Peintures, dessins, photographies, installations, art primitif, ainsi qu’objets religieus et populaires, tout est exposé dans un cadre intime,où figurent les grands noms de l’art moderne, tels que Schwitters, Ben, Boltanski, Laib et Fontana, côtoyent les plus jeunes générations (Cathryn Boch, Mathieu Briand, Steven Cohen, Hubert Duprat, Philippe Gronon, John Isaacs, Edward Lipski, Mari Katayama, Stéphane Thidet, ...), avec d’autres artistes plus difficiles à cataloguer (A.C.M., Aloïse Corbaz, Augustin Lesage, Willem Van Genk).

Du 27 avril au 28 juillet 2019