Michael Studer : The Legacy

CD Claves : Michael Studer : The Legacy.

Article mis en ligne le 16 janvier 2008
dernière modification le 21 janvier 2008

par Pierre JAQUET

Michael Studer : The Legacy. Oeuvres de Bach, Mozart, Haydn, Schumann, Chopin, Saint-Saëns, Liszt, Brahms, Rachmaninov, Ravel, Debussy (avec la collaboration de divers orchestres. [Claves 50-2713/18 - & CD) Env. 7 heures de musique.

Enfant de Thun, où il a passé une grande partie de sa vie, Michael Studer a marqué son passage à la Tonhalle de Zurich, au Stadtcasino de Berne, mais aussi en Suisse romande. Grâce à une technique irréprochable, un toucher de velours, une musicalité cristalline, il témoigne de beaucoup de lucidité artistique. Impossible en quelques lignes d’évoquer tout le coffret.

Arrêtons-nous à trois exemples : Le concerto n° 9 de Mozart est encadré de façon intimiste - mais avec une belle réverbération d’église - par l’Orchestre de Chambre Tibor Varga, placé sous la direction de son fondateur. Le soliste montre avec cohérence tout ce qu’il y a de classique dans cette partition, donnant à son jeu un côté très français. Le concerto de Ravel, avec l’OSR conduit par Wolfgang Sawallich apparaît très « jazzy » dans les mouvements rapides et à la recherche d’un apaisement dans l’adagio. À ce moment encore, l’approche, par sa symétrie, est très cohérente. Citons encore l’interprétation de la dernière sonate pour piano de Haydn : cette fois l’interprète met en évidence la main tendue du maître de Estherháza vers Beethoven.

Pierre Jaquet