Espace Graffenried, Aigle
Aigle : Eugène Burnand

« À travers champs »

Article mis en ligne le 6 janvier 2021
dernière modification le 28 janvier 2021

L’exposition « Eugène Burnand. À travers champ s » est le fruit d’une collaboration entre le Musée Eugène Burnand à Moudon, sa terre natale, et l’Espace Graffenried à Aigle.

Eugène Burnand (1850-1921) « Les Glaneuses », 1880
Huile sur toile, 146 x 240,5 cm © Ville de Moudon

Artiste vaudois connu de son vivant autant sur le plan national qu’international, Eugène Burnand (1850-1921) est à la fois dessinateur, illustrateur, graveur et peintre.

Loin de se positionner en rétrospective, elle propose un cheminement à travers les différentes techniques et sujets de prédilection de l’artiste. L’exposition révèle également des dessins nouvellement restaurés ainsi que des œuvres récemment acquises ou déposées au musée de Moudon.

Après une enfance passée dans le Jorat (VD) et une formation à Zurich et Genève, Eugène Burnand débute sa carrière à Paris dans les années 1870 en tant que dessinateur de presse et graveur. Il se spécialise, dès les années 1880, dans l’iconographie rurale, la peinture de paysage et l’art animalier, rencontrant un vif succès. Après avoir établi sa position professionnelle, Burnand peut se vouer à ses premières aspirations : la peinture d’histoire et surtout la peinture religieuse qu’il exerce en Suisse, comme à Paris, en Provence ou en Italie. Homme de convictions esthétiques et religieuses, il s’attache à respecter les formes de la nature, et se situe volontairement en marge des avant-gardes au tournant du XXe siècle. Grand représentant de la peinture naturaliste, la figure humaine est au cœur de son œuvre et lui donne l’impulsion qui nourrit sa vocation.

Jusqu’au 7 mars 2021