Hôtel de Caumont-Centre d’Art, Aix
Aix : Zao Wou-Ki « Il ne fait jamais nuit »

Hommage

Article mis en ligne le 9 juin 2021

L’exposition d’été du Centre d’Art regroupe près de 80 œuvres de cet immense artiste, datées de 1935 à 2009, (huiles sur toile, aquarelles et encre de Chine sur papier) provenant de collections publiques et privées. Un événement à ne pas manquer !

Zao Wou-Ki « Il ne fait jamais nuit ». Diptyque, 2005
Huile sur toile, 195 x 260 cm, Collection particulière © Adagp, Paris, 2021, photo : droits réservés

Cet ensemble a pour ambition de mettre au jour un des grands thèmes de création de l’artiste : inventer de nouveaux espaces picturaux construits à partir de son travail sur la couleur et la représentation de la lumière. Lumière et espace sont en effet indissociables dans son œuvre et permettent de comprendre son objectif récurrent de « donner à voir » ce qui ne se voit pas et qui l’habite, « l’espace du dedans ».

Dans la période qui suit son installation à Paris en 1948, Zao Wou-Ki explore le thème de la lumière diurne ou nocturne dans une série d’œuvres poétiques intégrant simplement la représentation des astres lunaire et solaire. Le passage à l’abstraction opéré au milieu des années 1950 par l’usage du signe emprunté à Paul Klee, enrichit son rapport à la lumière et à l’obscurité, exprimées alors par le jeu des masses co-lorées, qui s’affrontent ou fusionnent.

La pratique de l’encre de Chine, grâce à Henri Michaux, à partir de 1970, lui permet de faire évoluer la tradition chinoise. Il entame alors un travail sur le vide, associé au blanc ou à la réserve, et le plein, associé au noir de l’encre. Cette recherche se prolonge dans sa peinture et lui fait découvrir de nouveaux espaces.

jusqu’au 10 octobre 2021