Musée d’art et d’histoire, Genève
Genève : « Pour la Galerie »

Mode et portrait

Article mis en ligne le 15 septembre 2021
dernière modification le 1er septembre 2021

Le Musée d’art et d’histoire, avec cette nouvelle exposition, choisit une confrontation originale : mettre en présence peintures et objets du MAH et la collection d’histoire de la mode de la Fondation A. Vassiliev.

Rosalba Carriera (Venise, 1675 – Venise, 1757) « Portrait de Felicita Sartori en costume turc » avant 1740
Pastel sur papier. Dépôt de la Fondation Jean-Louis Prevost, 2004, inv. BA 2004-0003-D © Musée d’art et d’histoire de Genève, photo : B. Jacot-Descombes

Longtemps réservé à l’élite, aujourd’hui à portée de téléphone mobile, le portrait est le lieu de la projection et de la fabrication de l’image de soi par excellence. Le vêtement, des somptueux drapés des portraits d’apparat à la variété du vestiaire contemporain, en constitue un élément clé : il est un moyen de distinction, entre conformisme et quête d’originalité. Et au-delà de tout ce qui caractérise une époque, les codes traversent les modes comme autant de signes d’un statut affirmé ou rêvé.

En confrontant les peintures et les objets du MAH à la collection d’histoire de la mode de la Fondation Alexandre Vassiliev, du XVe siècle à la période contemporaine, cette exposition invite à s’élancer dans un tourbillon de matières et de couleurs, un grand défilé déployé dans les salles palatines du musée transformées en galerie des miroirs. Instruments de pouvoir, de séduction ou d’évasion, vêtements et portraits nous entraînent dans une foire aux vanités où trouve à s’exprimer, de manière éblouissante ou dérisoire, toute la gamme des aspirations et des émotions humaines.

Du 17 septembre au 14 novembre 2021