Fondation Auer Ory pour la photographie, Hermance
Hermance : Pascal Nordman

Trilogie de la gloire. 2 : Après la gloire, 2021

Article mis en ligne le 26 avril 2022
dernière modification le 27 juin 2022

La Fondation Auer Ory pour la photographie accueille les œuvres que le photographe Pascal Nordmann a consacrées à sa Trilogie de la gloire. Après l’exposition de 2019 montrant le premier volet intitulé Un siècle de gloire, voici le deuxième volet : Après la gloire.

Trilogie
Dans une fête des couleurs, des sons, des mouvements, à travers une série de 156 images en hommage à Max Ernst, Pablo Picasso ou Paul Klee, Pascal Nordmann met en scène la mémoire du désastre afin de l’offrir, dans un geste de défi, aux tenants de l’éternel retour, des gloires nationales et des vieilles lunes dévoyées.
Les trois parties représentent trois volets d’un travail sur le même événement du XXème siècle : le génocide allemand perpétré contre les juifs européens.
Chacun des volets, construit autour d’un point central, comprend une exposition de 52 images, un court métrage de 18 minutes et un livret de 64 pages aux Éditions de la Fondation Auer, contenant texte et images.
1. Un siècle de gloire – 2. Après la gloire – 3. A côté de la gloire

Pascal Nordmann poursuit sa réflexion en images et en sons sur les grands désastres du vingtième siècle. Après la catastrophe, se pose la question des responsabilités, il s’agit de rendre justice et c’est un point essentiel. Mais qu’en est-il des conséquences de la catastrophe ? La chair broyée, les vies anéanties, les cendres et les existences parties par les cheminées de Pologne et d’ailleurs, la culture perdue, tout cela forme de nouveaux fardeaux qui, génération après génération, persistent et alourdissent le monde.

Comment les victimes pourraient-elles ne pas se faire bourreaux ? Comment les victimes pourraient-elles désormais éprouver quelque sorte de confiance que ce soit, aussi bien envers leurs adversaires ou concurrents qu’envers le reste du monde ? Désormais, le soupçon et la crainte sont ancrés dans l’air, ancrés dans la pierre et ceux qui ont tout perdu dans la catastrophe peuvent se perdre une seconde fois.

Jusqu’au 15 juin 2022